Mes Cases Préférées

Vous retrouverez dans cette page les cases qui me plaisent ou qui ont une signification pour moi.                                          MENU
J'imagine que, comme moi, certains albums que vous avez lu, vous ont procuré des sensations ou des sentiments.
Cette page peut être longue à télécharger vu son contenu tout en image.
 
                                    Commentaire

Puisque   "Tintin au Tibet"     est  un  de  mes albums préférés,  vous comprendrez que je l'ai lu très souvent. Et pourtant, à chaque fois que je voyais cette case, je me devais de la regarder longuement, admirer tous les petits détails et rire des expressions des personnages. Surtout de Tournesol qui n'entend jamais rien. 

Cette case montre bien le talent et le souci du détail qui a fait la renommé d'Hergé. Remarquez les cartes qui volent au vent, on peut vraiment les distinguer, et sur la même table, on y voit la cendre qui tombe du cendrier rouge. 

Cette case se retrouve à la page 4 de l'album.

Un papier-peint de cette case sera  est maintenant disponible dans la section Wallpaper de ce site.

                                     Commentaire

Cette case est extraite de l'album Astérix et les Goths. 

Lorsque j'étais très jeune, je pensais réellement que Panoramix possédait la formule de la potion magique, donc lorsqu'il a gagné le prix du meilleur druide, j'en étais bien fier. 

Cette case est l'aboutissement de plusieurs excellentes planches. De voir tous les druides réunis en un seul endroit, et de montrer ce que d'autres druides peuvent faire est une des meilleures séquences dans la série. 

                                     Commentaire

J'adore l'album Sasmira et j'aime bien Betille aussi, donc ce n'est pas par chance qu'elle se retrouve dans une de mes cases préférées. 

Cette case est spéciale car en plus de montrer la beautée de Bertille, elle éclaire un peu sur l'intrigue du retour dans le passé. La femme à l'arrière semble posséder de l'information sur la venue de nos amis dans le passé, mais ne dévoile qu'à mots couverts ce qui a pu réellement se passer.

De choisir une case en particulier dans cet album fut très difficile.

                                   Commentaire

La série Largo Winch est une de mes préférée. Et les scènes d'actions en sont une une des principales raisons. 

Dans cette case, on se sent réellement dans l'action, de plus j'aime beaucoup le style du dessinateur qui nous présentent les scènes comme dans une film.  On sent le mouvement et on peut s'imaginer la suite.

Les couleurs sont très prononcés, et le trait de Franq est minutieux dans le détail.

                   Commentaire

Comment pourais-je afficher mes cases préférée sans celle-ci. Lorsque Thorgal et la déesse Frigg se promène dans l'espace pour effacer le nom de Thorgal de la mémoire des dieux, en échange de sa propre mémoire.  Ce n'est pas la beauté de cette case qui fait que je l'aime, mais bien ce qu'elle représente, et l'imagination dont Van Hamme et Rosinski faisaient preuve.

Commentaire

Cette case m'a fait rire tout haut, comme ça elle n'a l'air de rien, même qu'elle représente un vieux gag. Par contre, lorsque l'on lit cet album, et qu'au fil des pages, on vient à connaitre la personnalité de Norma (adolescente qui n'a rien pour elle du point de vue physique et qui possède tous les défauts, mais ce n'est pas de cette façon qu'elle voir les choses), on comprend mieux qu'une chose comme celle-là devait arriver.

Pour vous mettre dans le contexte, elle croit que le professeur de chimie la trouve de son goût, pourtant elle lui tombe royalement sur les nerfs. Et bien sur, elle a mangé un repas qui lui donne des gaz. 

Moi, de lui voir la surprise sur le visage et les fesses vibrées, et bien j'ai craqué.

Tiré de l'album Libido Fortissimo du numéro 1 de Norma. Voir mes coups de coeur. 

Commentaire

Bien que cet album soit en noir et blanc, il est probablement le plus apprécié par les amateurs de bandes dessinées (il est encore le numéro 1 du meilleur album voté sur le site de BD Paradisio). Mes cases préférées sont  celles-ci, elles se trouvent au début de l'album et elles vont de pair, car après que Jon le chninkel cite ces mots, le résultat est fatal (du moins c'est ce que l'on pense sur le coup!!). 

Cette case m'a marqué, je me demandais bien quel était l'étendue du pouvoir qui lui avait donné par UN (ou Dieu!).   Après avoir lu cette case, je me devais de terminer cette histoire, bien qu'il y ait plus de 100 pages à lire. 

Les dessins de Rosinski sont très bien fait et il joue parfaitement aves les teintes de noir et blanc.

Le Grand Pouvoir du Chninkel est un titre que vous vous devez de lire. Un chef d'oeuvre.
 

 
Commentaire

Cette case provient du premier album de la série "Les 7 vies de l'épervier", une série qui est, faut bien le dire, une des meilleures a avoir été produite tant du point de vue historique, qu'adulte. 

Cette case m'a saisie par son intensité. Pour vous mettre en contexte, une dame se sauve dans les bois, elle est pourchassée, on se rend compte qu'elle est enceinte. Donc, probablement le lendemain, cette case montre qu'elle a accouché seule dans le froid, et elle a donné sa vie pour son enfant en l'emmaillotant dans ses vêtements. Elle est donc morte de froid.

Tout ceci se passe au début de l'album, quelle introduction !!! qui donc sera cet enfant ? une fille ou un garçon ? quel rôle jouera t'il ? cette case montre déjà l'importance de ce personnage.

Je me devais de compléter la lecture de cette série, car à partir de ce moment, j'étais envouté. Ça, on peut dire que c'est une bonne case.

Cette série est à lire sans faute.

Commentaire

Suite à la lecture de la série "L'Incal" que j'ai adoré, j'ai voulu en connaitre plus sur le personnage du méta-baron. Ouf !!! je ne m'attendais pas à cela. De la violence, vous dites !!

Ces cases  tirées du deuxième album de la série "La caste des méta-barons" sont celles qui m'ont le plus touché, tant par la violence et le rapprochement qu'elles dégagent.

Aghnar le fils n'est pas accepté par son père Othon, et cela depuis sa naissance, sa mère a dû lui inculqué les arts du combat et la discipline de soi. Donc, durant 7 ans, Aghnar s'est entrainé pour prouver à son père qu'il  pourrait lui aussi, à son tour, devenir un méta-baron.

Après avoir disposé du robot tueur, Aghnar doit subir l'épreuve de la souffrance physique. Ces cases fortes montrent la conclusion de cet album, le fils accepté par le père. Je crois que j'ai regardé ces cases plus de 5 minutes la bouche ouverte à la première lecture.

Commentaire
(Note : ne pas lire si vous n'avez pas lu le deuxième album de Péché Mortel) 

Je pense qu'il n'y a pas une case qui m'a causé tant de rage. 

Le partie de la dictature au pouvoir recherche un résistant "Guy Ruiller" qui possède l'antidote au virus. Ils capturent donc "Katy", sa compagne. Après l'avoir fait parler par force et brutalités, ils veuleut savoir si elle aussi possède l'antidote dans ses veines. Et la seule façon d'en etre certain est de lui administré le VIRUS (Ce virus est semblable au SIDA). 

Cette case est superbe car on y voit le coté secret (elle est seule, les ombres), et l'intensité qu'elle dégage. De plus, cette case est la dernière de l'album, ce qui laisse une impression encore plus forte. 

J'aime beaucoup cette case pour l'émotion qu'elle m'a fait avoir, n'est-ce pas le but de nos lectures de BD.
 

D'autres cases s'ajouteront à celle-ci dans les prochains jours et cette page sera en constante évolution.
.
.